les Lunettes de soleil, Pourquoi en porter ?

Avec le retour des beaux jours, les lunettes de soleil sont tendance ! L’esthétique c’est bien, mais des verres solaires qui protègent efficacement les yeux, des petits et des grands, contre les UV c’est essentiel !.

Qu’est-ce que les rayons UV ?

Le soleil émet de la lumière, de la chaleur et des rayons UV. Il en existe 3 types : les UVA, les UVB, et les UVC. En traversant l’atmosphère, tous les UVC et près de 90 % des UVB sont stoppés par la couche d’ozone. En revanche, les UVA parviennent à passer. Par conséquent, le rayonnement UV qui atteint la surface de la terre est composé à 98% d’UVA et d’une petite fraction d’UVB.

En petite quantité, le rayonnement UV est bénéfique pour l’homme et indispensable à la synthèse de la vitamine D. Mais les yeux y sont particulièrement sensibles. En effet, tout comme la peau, ces derniers ont le pouvoir, en réponse aux agressions lumineuses, de renouveler leurs cellules en permanence. Cependant, comme ils disposent d’un capital soleil limité, si la dose d’UV est très importante, ce capital s’épuise trop vite rendant l’œil vulnérable.

Lors d’une exposition au soleil, les UVA traversent la cornée de l’œil et sont en partie absorbés par le cristallin, ce qui risque de provoquer des lésions. L’autre partie peut atteindre la rétine, la partie la plus profonde de l’œil, et provoquer des lésions à court et à long terme…

Œil et rayons UV : les lésions dangereuses

Même une exposition de quelques secondes au soleil peut provoquer des affections temporaires connues sous le nom de photokératite et photoconjonctivite. Ce sont respectivement des inflammations de la cornée et de la conjonctive, comparables à un coup de soleil. Ces deux affections apparaissent en général dans les heures qui suivent l’exposition et peuvent être extrêmement douloureuses, mais elles sont réversibles et ne laissent pas de séquelles, ni pour l’œil, ni pour la vision.

En revanche, à long terme, d’autres pathologies plus graves peuvent survenir comme le Ptérygion, une excroissance blanche ou crémeuse à la surface de l'œil ou encore le carcinome épidermoïde de la cornée ou de la conjonctive, une tumeur rare de la surface de l'œil.

Sans en être l’unique cause, le soleil peut également faire partie des facteurs déclenchant de certaines pathologies qui apparaissent chez les personnes de plus de 50 ans. C’est le cas de la cataracte et de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). La cataracte est une pathologie oculaire au cours de laquelle le cristallin devient de plus en plus opaque, entrainant une déficience visuelle qui peut aboutir à la cécité. D’ailleurs, selon l’OMS, jusqu’à 20 % de ces cas de cécité pourraient être provoqués ou aggravés par l’exposition au soleil. Quant à la DMLA, c’est une maladie de la rétine qui touche une personne âgée de 75 à 85 ans sur 4 et qui entraîne une cécité partielle mais quasi incurable par amputation centrale du champ visuel. Une étude[2] a cependant montré que, si au cours de sa vie on se protège du soleil par des lunettes protectrices et le port de chapeau, casquette ou visières, le risque de DMLA peut diminuer de 50%...

L’eau, le sable et la neige : des amplificateurs d’UV

A la plage, il n’y a pas que les rayons qui viennent directement du soleil qui peuvent nuire à vos yeux ! Le danger peut également provenir de la réflexion des rayons sur les surfaces planes. Le sable peut par exemple réfléchir 15% des UV, tout comme l’eau (10%), ce qui contribue à accroître encore l'exposition aux UV. De même, la neige peut renvoyer jusqu’à 80% des rayonnements. Alors, en montagne, la paire de lunettes s’impose, d’autant plus que l'intensité du rayonnement augmente d'environ 5% tous les 1000 mètres d'altitude !

Les enfants sont particulièrement à protéger

Les enfants ont un cristallin clair et donc moins protecteur laissant plus passer les rayons UV. Chez les bébés, la transmission des UVA et UVB vers la rétine est totale et à 10 ans, environ 60% des UVA et 25% des UVB atteignent la rétine. Une exposition fréquente aux UV dès le plus jeune âge, peut ainsi occasionner plus tard de graves problèmes rétiniens. D’où l’importance de bien protéger leurs mirettes!

Source : L'ASEF

Prendre contact avec Elodie pour des informations ou un rendez-vous